Dans les rues de La Brède - Fête de la Sainte Luce

 

La BAND’A LEO, ce groupe de joyeux drilles, anime régulièrement les manifestations organisées par différentes communes du canton, telles Saint Médard d’Eyrans, Saint Morillon, Martillac, Cadaujac, La Brède, ou Léognan.

 

 

 

 

 

Elle franchit très souvent le rubicon de ces frontières pour faire partager sa joie de vivre et sa musique dans d’autres communes Girondines, comme Bordeaux, Bègles, Villenave d’Ornon, Lormont, Floirac, Arcachon, Saint Médard en Jalles, Cestas, Pessac, Portets, Saint Caprais de Bordeaux, Saint Vivien du Médoc, Moulis en Médoc, Savignac de l'Isle, Monségur, Captieux, etc...

Au programme, des animations diverses, des carnavals, des rencontres sportives, des bodégas, des repas, etc...

 

 

 

Rue Notre Dame, quartier des Chartrons à Bordeaux

 

 

Elle est perdue la caisse claire sans son propriétaire

Elle a sillonné la France entière et présenté sa musique de fête dans de nombreuses villes : Condom, Marseille, Nice, Ajaccio, Bastia, Corte, Saint Florent, Trélazé, Valenciennes, Charleville Mézières, Bar le Duc, Nogent sur Seine, Lyon, Le Mans, Chartres, Lisieux, Châteaudun, Villard de Lans, Grenoble, Vaujany, Aix les Bains, Courchevel, Issoire, Limoges, etc…

 

 

 

Ses musiciens se sont exprimés dans la capitale, se sont produit sur la scène du LIDO de Paris, ont assuré l’animation d’un dîner dans les salons de l’Hôtel de Ville de Paris, ont animé le Trocadero, la Tour Eiffel, le centre Georges Pompidou (Beaubourg), ou encore le château de Versailles.

 

 

Sur le parvis du Trocadero

 

 

 

 

A l'extérieur

A l'intérieur

 

 

La BAND'A LEO sous la Tour Eiffel

 

Devant le château de Versailles

 

 

 

 

C'est Beaubourg, et le Centre Georges Pompidou

 

 

Le bateau depuis Marseille pour rejoindre la Corse avec animation musicale sur le pont, pendant la traversée.

Que ce soit près de ses bases, ou bien plus loin, la BAND’A LEO est toujours prête à faire plaisir, tout en se faisant plaisir.

 

L'Espagne, le Portugal, les Pays Bas, la Belgique ont vu passer la BAND’A LEO. Les rues de Bruxelles ou le stade du Heysel, dénommé maintenant stade du Roi Baudouin, ont résonné au son de ses refrains endiablés.

 

   ENTREE SITE